Recharger son véhicule
Recharger son véhicule

Tout savoir sur la recharge

Recharger un véhicule électrique, c’est facile. Découvrez les différentes options de recharge pour votre véhicule électrique : les types de borne de recharge pour la maison et comment trouver et utiliser les bornes des réseaux de recharge publics.

À la maison : 120 V ou 240 V

Charger sa voiture en arrivant à la maison est aussi simple que de charger son téléphone ou son ordinateur.

Deux options de recharge sont possibles : utilisation du chargeur portatif faisant partie de l’équipement du véhicule, branché sur une prise 120V, ou achat et installation par un électricien d’une borne de recharge 240V.

C’est comme avoir sa propre station-service à la maison. Mais le coût de la recharge à la maison n’est qu’une fraction du coût de l’essence. En moyenne, environ 2$ d’électricité résidentielle permettront de rouler 100 km.

>> Plus de détails sur le coût de recharge

Une prise domestique (120 V) peut faire!

L’équipement du véhicule rechargeable comprend toujours un chargeur portatif de 120V qu’on branche à une prise domestique standard.

Cette méthode permet une vitesse de recharge allant jusqu’à 6 km par heure (variable en fonction du modèle de voiture). Les véhicules dont la batterie est de moins de 20 kWh, ce qui est le cas des hybrides rechargeables et de quelques petites voitures électriques de première génération, peuvent généralement être rechargés en 3 à 12 heures avec une borne 120V.

La borne 120 V suffira à fournir une pleine charge quotidienne si le véhicule électrique parcourt moins de 100 km par jour. Si l’utilisation est plus intense, la recharge 240 V devrait être envisagée pour assurer la pleine charge au moins une fois par jour.

Bon à savoir : la borne 120V n’est pas conçue pour une installation permanente et l’électromobiliste aura généralement à la ranger dans le véhicule avant de partir. Si l’électromobiliste choisi plutôt de laisser la borne 120V à la maison, il n’y plus de borne dans la voiture en cas de besoin exceptionnel, ce qui est une fonction importante de cet équipement de base du VE.

La recharge à 240 V est jusqu’à 5 fois plus rapide

Le principal avantage d’une borne 240 V est la vitesse de recharge de trois à cinq fois supérieure à la recharge 120 V. Le véhicule gagnera jusqu’à 40 km d’autonomie par heure de recharge avec une telle borne.

La plupart des électromobilistes optent donc pour la recharge 240V à la maison. La durée de recharge sera de 3 heures ou moins pour les plus petites batteries (20 kWh ou moins) et jusqu’à 12 heures pour les plus grandes batteries (40 à 100 kWh).

L’autre grand avantage de la recharge 240V est de pouvoir profiter du préchauffage hivernal. Avec le démarrage à distance, on peut faire dégivrer et préchauffer le véhicule branché sans entamer la réserve de la batterie, car l’énergie requise sera fournie par la borne.

>> Plus de détails sur la durée de recharge

Programmer la recharge

Avec le tableau de bord ou l’application mobile du véhicule, il est possible de programmer les heures de recharge permettant entre autres d’optimiser la température de la batterie selon l’heure de départ prévue.

Avec cette fonction, on peut également éviter les périodes de pointe selon les recommandations d’Hydro-Québec, pendant les grands froids hivernaux.

Achat et installation d’une borne 240 V

Que l’on vive dans une maison ou un condo, il est presque toujours possible d’installer une borne de recharge résidentielle.

Certains propriétaires d’immeubles locatifs offrent même ce service à leurs locataires, car c’est un avantage de plus en plus recherché.

Le gouvernement du Québec, certaines municipalités et même certains employeurs offrent de l’aide financière pour encourager les propriétaires de véhicule rechargeable à installer une borne de recharge à la maison.

>> Tous les détails dans notre page «Achat et installation de borne domestique».

Au travail : bornes réservées aux employés

De plus en plus d’entreprises installent des bornes de recharge pour le personnel avec des espaces de stationnement réservés aux voitures électriques en recharge.

Le programme Branché au Travail offre une aide financière aux entreprises qui souhaitent offrir la recharge aux employés.

Pour les propriétaires de véhicules électriques, les bornes de recharge au travail sont pratiques, surtout en hiver pour le préchauffage. Pour les personnes qui songent à acquérir une voiture électrique, ça permet d’envisager un véhicule moins coûteux avec une batterie plus petite puisque le véhicule est pleinement chargé lors du retour à la maison. Les propriétaires d’hybrides rechargeables y trouvent aussi leur compte en évitant encore plus l’utilisation de leur moteur à essence.

Pour les entreprises, c’est un investissement qui peut se révéler payant. C’est un avantage intéressant pour attirer et garder ses employés. De plus, c’est un engagement environnemental visible qui améliore l’image de l’entreprise.

Sur la route : réseaux de bornes publiques

Pour la plupart des électromobilistes, la recharge sur les réseaux publics est ponctuelle. Elle n’est habituellement utilisée que pour les longs déplacements qui dépassent l'autonomie du véhicule.

Aujourd’hui, il est très facile de se rendre presque n’importe où au Québec en voiture électrique. Les bornes sont situées dans une grande variété d’endroits, près de commerces et services.

Recharger sur la route

Pour la recharge en route, l’électromobiliste avisé synchronise ses pauses en fonction de la recharge sur une borne publique. Arrêt touristique, pause repas ou collation rapide deviennent autant d’occasions de se brancher. Les réseaux de recharge publique comprennent trois types de bornes : les bornes 240V, les bornes rapides à courant continu (BRCC) et les Superchargeurs Tesla.

Trouver les bornes publiques

Pour repérer les bornes des différents réseaux de recharge, les électromobilistes peuvent consulter une des applications mobiles proposant ce service. Les plus utilisées au Québec sont l’application du Circuit électrique qui repère ses bornes et celles de réseaux partenaires et l’application ChargeHub qui comprend les bornes de tous les réseaux publics.

Ces deux applications offrent également une fonction de planification de trajet, utile pour les plus longs déplacements. L’électromobiliste y entre sa destination et l’application identifie les options de recharge sur le trajet, en tenant compte du véhicule inscrit. Ces applications permettent aussi de vérifier l’état des bornes visées (disponible ou en utilisation, par exemple).

Un réseau en pleine expansion

Le réseau grandit constamment. À l'été 2022, il y a plus de 6 500 bornes de recharge publiques au Québec, incluant plus de 1120 bornes rapides. À lui seul, le réseau Circuit électrique d'Hydro-Québec compte 744 bornes rapides, tandis que le réseau de Superchargeurs Tesla en compte 219.

Les principaux réseaux sont :

Notons également le nouveau réseau RechargÉco, lancé à la fin 2020 en partenariat avec les supermarchés IGA.

Types de bornes publiques

Selon ses déplacements, les arrêts prévus et la compatibilité de son véhicule, l’électromobiliste choisira entre une borne 240V, une borne rapide à courant continu (BRCC) ou, pour les véhicules Tesla, un Superchargeur.

Bornes publiques 240V

  • Compatibles avec tous les véhicules rechargeables.
  • Deux tarifs : à la session (2,50 $) ou à l’heure (1 $ à 2 $).
  • Vitesse de recharge de 30 à 40 km par heure de recharge.
  • Recharge dite de «destination», généralement pour un arrêt de plus d’une heure.
  • Pendant la recharge : magasinage, repas au restaurant, cinéma, visite d’un site touristique, nuit à l’hôtel, etc.
  • Il y a parfois aussi de telles bornes dans les stationnements incitatifs pour transports collectifs.

BRCC

  • Compatibles avec les véhicules entièrement électriques ayant un port de charge rapide.
  • Les véhicules hybrides rechargeables ne sont pas compatibles avec les BRCC, à l’exception du Outlander PHEV de Mitsubishi.
  • Vitesse de recharge de 150 à 200 km par heure de recharge. De plus en plus de bornes ultra-rapides voient le jour, avec près de 300 km par heure de recharge. Cependant, seuls quelques modèles très récents peuvent en tirer pleinement profit pour l’instant.
  • Pour un arrêt généralement de moins d’une heure, lors des grands déplacements.
  • Pendant la recharge : Collation, magasinage ou marche dans les environs.

Superchargeur Tesla

  • Compatible avec les véhicules Tesla seulement.
  • Tarification variable selon les modèles et forfaits.
  • Vitesse de recharge de 300 à 400 km par heure de recharge.
  • Pour un arrêt généralement de moins d’une heure, lors des grands déplacements.
  • Pendant la recharge : collation, magasinage ou marche dans les environs.

Bonnes pratiques aux bornes publiques

Les espaces près des bornes de recharge sont réservés aux véhicules électriques en recharge. Une fois la session de recharge terminée, il faut déplacer le véhicule pour libérer l’accès à la borne.

Espaces réservés à la recharge. C’est la loi !

Depuis le 18 mai 2018, l’article 388.1 du Code de la sécurité routière stipule que « seuls les véhicules routiers électriques et […] hybrides rechargeables peuvent être immobilisés dans un espace réservé à la recharge en énergie […] s’ils sont branchés à la borne de recharge ». Les contrevenants sont condamnés à une amende de 100 $ à 200 $.

Il n’est pas nécessaire de rester près du véhicule pendant la recharge. L’électromobiliste note l’heure estimée de fin de recharge indiquée par la voiture ou dans l’application de la borne, pour s’assurer de revenir avant la fin. Mais une fois la session de recharge terminée, il faut déplacer son véhicule pour libérer l’accès à la borne.

Recommandation : maximum 80 % sur une BRCC

Aux bornes de recharge à courant continu (BRCC), il est recommandé d’arrêter la recharge lorsque le niveau de la batterie est autour de 80 %, car la vitesse de recharge diminue en approchant ce point.

Comme la recharge publique est facturée à la minute, elle devient de plus en plus coûteuse au-delà de 80%.

Si on a besoin de plus d’énergie, il peut être plus avantageux de poursuivre la recharge sur une borne 240 V. Si une autre BRCC est accessible sur le trajet, une option efficace est de poursuivre sa route pour recharger à nouveau plus loin. Ainsi, la recharge rapide se fait dans des conditions optimales, réduisant du même coup la durée totale et le coût.