Meilleur bilan environnemental
Pourquoi rouler électrique

Meilleur bilan environnemental

L’impact de la voiture électrique, en comparaison avec la voiture à essence, a été mesuré en tenant compte de la durée d’utilisation du véhicule.

Ainsi, l’étude du CIRAIG de 2016 indique qu’après 150 000 km, les impacts :

  • sur la santé humaine sont 28% moins élevés,
  • sur la santé des écosystèmes sont 58% moins élevés,
  • sur les changements climatiques sont 65% moins élevés,
  • sur l’épuisement des ressources fossile sont 65% moins élevées,

Toutefois, c’est au niveau de l’épuisement des ressources minérales que le véhicule électrique a plus d’impacts que son équivalent à essence. En effet, l’impact est 25% plus élevé. Ceci est en partie dû à la fabrication de la batterie, laquelle nécessite l’extraction de métaux.

La durée de la batterie et sa fin de vie

Les batteries des véhicules électriques démontrent une longue durée de vie : 200 000 à 500 000 km. Les fabricants offrent généralement une garantie de 8 années / 160 000 km.

En fin de vie, les batteries peuvent être réutilisées pour des fins de stockage d’énergie. À moyen terme, la technologie évolue rapidement pour le recyclage des composantes (dont le graphite, lithium, cobalt) afin de fabriquer de nouvelles batteries dans une économie circulaire. Recyclage Lithion, au Québec, a fait d’importantes percées et devrait être en opération sous peu.

La source d’énergie pour recharger la batterie

Ici au Québec, l’électricité est produite à partir de sources d’énergie renouvelables qui n’émettent aucun gaz à effet de serre dans une proportion de 99,7 %, ce qui représente un avantage en comparaison à d’autres endroits où l’électricité est produite à partir de ressources fossiles. Il est à noter qu’au niveau mondial, la tendance est à une décarbonisation des sources d’énergie et que d’années en années, le bilan devrait s’améliorer en ce sens.